Raymond Bachand

Raymond Bachand facilite les relations d’affaires des clients de Norton Rose Fulbright en leur offrant des conseils stratégiques en matière de développement, d’acquisitions et d’alliances stratégiques. M. Bachand met à leur profit près de 25 années d’expérience à titre de membre de la direction au cours desquelles il a conçu et négocié de nombreuses opérations et alliances pour des sociétés canadiennes de premier plan, de même que 7 ans d’expérience en tant que ministre du gouvernement du Québec.

Après avoir terminé ses études en droit à l’Université de Montréal et en administration des affaires à Harvard, M. Bachand a fait une brève incursion dans le monde de l’enseignement à HEC Montréal et dans le monde politique à titre de directeur et de secrétaire de cabinet ministériel. Il s’est ensuite illustré dans le secteur privé, où il a occupé des postes importants dans plusieurs grandes entreprises, notamment en tant que vice-président de Métro-Richelieu et de Culinar et à titre de président-directeur général du Fonds de solidarité FTQ et de SECOR.

Député libéral à l’Assemblée nationale de 2005 à 2012, M. Bachand a dirigé plusieurs ministères pendant cette période, notamment le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation et le ministère du Tourisme. De 2009 à 2012, il a agi à titre de ministre des Finances et présenté trois budgets, tout en occupant la fonction de ministre du Revenu pendant les deux dernières années.

Au cours de son passage au gouvernement provincial, M. Bachand s’est distingué dans des dossiers complexes et importants en apportant des solutions novatrices ayant permis de générer des retombées économiques considérables pour les Québécois. Il a ainsi largement contribué à la visibilité et au rayonnement du Québec et du Canada à l’échelle internationale, entre autres en mettant sur pied des stratégies québécoises en recherche et innovation, aéronautique, environnement et technologies vertes, en participant au lancement des négociations en vue d’un accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne et à des missions économiques aux États-Unis, en Europe, en Inde, en Chine, en Russie et en Israël et en élaborant le cadre financier intégré du Plan Nord du Québec.

Parallèlement à cette carrière florissante dans les secteurs public et privé, M. Bachand a multiplié les engagements sociaux et culturels et a siégé à de nombreux conseils d’administration, dont celui du Conseil canadien sur la reddition de comptes.