Portail Paris Portail Paris
image1

Roméo Dallaire, Lieutenant-général (ret)

Roméo Dallaire est le fondateur de l’Institut Dallaire pour les enfants, la paix et la sécurité, un
partenariat international dont la mission est de mettre fin au recrutement et à l’utilisation d’enfants
soldats. Défenseur renommé des droits humains, en particulier ceux des enfants soldats, des
anciens combattants, et champion de la prévention des atrocités de masse, le général Dallaire est
également un conseiller respecté auprès de gouvernements et de l’ONU, ainsi qu’un ancien
sénateur canadien.

Plus particulièrement, le général Dallaire a été le commandant de la Force de la Mission des
Nations Unies pour l’assistance au Rwanda avant et pendant le génocide de 1994. Il a alerté les
Nations Unies qu’un massacre se préparait, lequel a fait plus de 800 000 morts en moins de 100
jours; mais l’autorisation d’intervenir n’a pas été accordée et l’ONU a retiré ses forces de maintien de la paix. Le général Dallaire et un petit contingent de soldats ghanéens, tunisiens et
d’observateurs militaires ont refusé de suivre l’ordre de se retirer et sont restés au Rwanda pour
remplir leur obligation morale de protéger ceux qui avaient trouvé refuge auprès des forces de
l’ONU.

Que ce soit en tant que commandant, humaniste, sénateur, conférencier ou auteur, Roméo
Dallaire a œuvré sans relâche pour attirer l’attention nationale et internationale sur les situations
trop souvent ignorées, que ce soit les atrocités du génocide au Rwanda, le combat que lui et de
nombreux vétérans livrent face au stress post-traumatique ou le recrutement et l’utilisation des
enfants soldats.